NCO HABITAT

   SOLUTIONS EN TRAITEMENT

-Garantie décennale

-Produit certifié CTBP+ 

-Certifié Certibiocide

-Engagement 100 % efficace

Capricornes Vrillettes Lyctus 

8 euros/M2

Par double imprégnation Gel Certifié CTBP+

GARANTIE 10 ANS

Tous nos traitements de charpente sont efficaces

contre les capricornes, vrillettes, lyctus, fourmis charpentiéres,termites 

Traitement par injection pour tous les bois peint,lazuré ou section superieur à 20x20

sur devis.

 

Nous réalisons tous nos traitements de bois uniquement avec des produits certifié ctbp+ répondant a toutes les normes environnemental et sont 100 % éfficace.

 

Garantie de 10 ans sur les traitements de bois

Le capricorne

 

Le capricorne est un insecte à larves xylophage de couleur brune. Il est présent sur l'ensemble de notre territoire . Une seule femelle pond environ 20 oeufs dans les fissures naturelles du bois. Ces œufs éclosent et se nourrissent du bois et creusent des galeries et y restent pendant une période allant de 3 à 10 ans en moyenne jusqu’à leur transformation en adulte et se reproduisent à nouveau .

Les capricornes se détectent facilement :

 

-Trous ovalisés de sortie à la surface du bois

-Sciure au sol 

-Bruit émis dû à leurs activités

1)- La grosse vrillette

 

Elle ne s'attaque qu'aux bois subissant, ou ayant subi, l'attaque de champignons. Selon le cas ces derniers génèrent des pourritures dites "cubiques", ou "fibreuses", d'où un enrichissement en azote, lequel conditionne précisément le bon développement des larves de notre vrillette. Bien entendu la présence de ces champignons traduit une humidité excessive, le plus souvent liée à des infiltrations (défectuosités des toitures, fuites de canalisations, fissures de la maçonnerie au niveau de l'encastrement de la charpente, remontées humides inhérentes à un drainage périphérique absent ou défaillant, mauvaise isolation par rapport au sol, etc...).Cela dit, les dégâts causés peuvent être importants dans la mesure où l'insecte est connu pour pouvoir s'attaquer aux charpentes et planchers (se défier des revêtements de sols, moquettes et autres, sur vieux parquets!), même s'il ne dédaigne pas des éléments de moindre importance, voir le mobilier proprement dit.

2)- La petite vrillette 

 

Elle est plus connue des meubles, petites boiseries, et à l'occasion des oeuvres d'art. A l'instar de la grosse elle peut néanmoins s'en prendre aux charpentes et planchers mais son impact est censément moindre. Il convient toutefois de relativiser car au fil des années, et des générations successives de l'insecte, les dégâts se font évidemment plus significatifs. La température et l'hygrométrie influent là aussi sur le développement de l'insecte, mais sa présence n'est pas subordonnée à celle des champignons précités.

A noter : Contrairement aux apparences elles sont bien vivantes, mais comme d'autres espèces d'insectes la vrillette a la faculté de "faire le mort", et en l'occurrence de rentrer tout ce qui dépasse et bien sûr de rester totalement immobile, en quasi catalepsie. A noter encore que la tête, naturellement perpendiculaire au corps, est toujours entièrement dissimulée et protégée par une sorte de capuchon thoracique.Ce qui laisse croire que les insectes sont morts et inactifs ce qui n'est pas le cas